Les courses les plus dures de la planète

Publié par Noxdeguerne

Dans la vie, il y a les joggeurs du dimanche, et les autres, et dans ces autres, on a les marathoniens dits classiques et les autres, et dans ces autres ...Bon on pourrait continuer des heures comme ça, mais on a tous un travail, donc allons droit au but.

Aujourd'hui on va parler des déglingos, des ouf malades, pour qui la souffrance est un jeu et les larmes un excellent breuvage.

Si vous vous sentez fiers après vos joggings mensuels de 23 minutes, vous allez certainement déchanter.

 

 

 

 

Norseman

 

L’ Ironman des Vikings : 3,8 km de natation dans une eau à 12°, 180 km de vélo à une température de 6° avec de gros cols et enfin 42,175 km de course à pied pour ne pas prendre froid.

Mais attention, sur les 250 participants, seuls les 160 premiers auront le droit d’obtenir le T-shirt noir des vainqueurs.

Les autres, les "petites natures" n’auront qu’un T-shirt blanc et un parcours différent pour les derniers 5 km de course.

Déjà faire gagner un tee-shirt, c'est chaud, mais en faire un spécial mauviette, c'est hyper cruel.

 

Marathon des Sables


Une course de plus de 240 km sur 6 jours en autonomie et sous 40° dans le désert marocain.

Les scorpions et autres bestioles sont là pour garder votre motivation intacte.

Au bout de cinq jours en solo, vous finirez peut-être même par être potes avec eux et à leur parler.

Oui le soleil et la fatigue vont vous rendre complètement barjots.

 

 

Marathon de la Muraille Chine


Un marathon sur la muraille de Chine. Courir sur de la caillasse bâtie il y a un moment sur les coins les plus vallonnés de l'est de Pékin, c'est du bonheur.

Moins de pollution que dans la capitale, mais 5164 marches en pierre pour vous couper les mollets.

Qui a dit que la République socialiste de Chine n'était pas un régime accueillant.

 

 

Diagonale des fous


La course de l’ile de la Réunion qui compte 160 kilomètres environ et un dénivelé de presque 10 000 mètres, le tout bien sûr, sans assistance (L'enfer, ça s'apprécie mieux seul).

Le taux d’abandon est de 30%. L'absence totale de témoignage de ces 30% laisse supposer qu'ils sont toujours sur place, à nourrir la faune locale.

 

 

Ultra trail du Mont-Blanc


Parce qu'on peut aussi avoir des courses très dures en Europe.

C'est certainement la seule course qui traverse 3 pays : La France, la Suisse et l'Italie. 170km avec un dénivelé positif de 10km.

 

 

Marathon du pôle Nord ou l’Antarctique


Vivement conseillé à ceux qui viennent de terminer le marathon des sables.

On peut le courir normalement, ou avec des raquettes, c'est selon.

Le terminer, vous demandera deux fois plus de temps qu'un marathon classique.

Par contre, la mort, elle, arrivera, plus rapidement.

 

 

Badwater Ultramarathon


Considéré par ses organisateurs par "la course la plus dure du monde", elle a de quoi faire peur.

C'est 217km qui vous attendent avec un départ à 85m en dessous du niveau de la mer pour finir à 2500m sur le Mont Whitney.

Outre la distance, c'est surtout les conditions qui ont de quoi faire peur.

En plein juillet, en pleine vallée de la mort, la température au sol avoisine les 70°C.

 

 

Ironman Hawaï


Le premier Ironman et le plus mythique. Crée par une communauté de SM qui ne savait plus quoi inventer pour se faire mal.

Pour rappel l'Ironman ce n'est pas un footing sur la plage avec Robert Downey Jr, non c'est cette barbarie qui consiste à enchaîner 3,8 km de natation, 180 km de cyclisme puis un marathon (42,195 km) en course à pied, rien que ça...

 

 

Le 555+


Pourquoi 555+ ?

Simplement parce qu’il y a plus de 555 km à parcourir.

Lancée par un français, cette course a toute sa place dans ce classement.

Je cite son fondateur: « Vous la comparez au Marathon des Sables ? Mille mecs arrivent au bout de ce truc.

Chez moi, ils ne sont pas plus de 30 ».

On comprend bien que le marathon des sables est une épreuve pour les débutants. Petit mémo pour l'avenir : ne jamais dire à un organisateur de course que son marathon est plus facile qu'un autre. Ces mecs n'ont pas l'air commode.

 

 

La Barkley


Enfin une course US, au Tennessee avec 160 km et un joli dénivelé de 18km dans une forêt escarpée.

Comme ça n'est sûrement pas assez dur pour vous, il faut la finir en 60h maximum. Sur les 35 participants annuels, seuls deux ou trois finissent l'épreuve.

N'allez pas sortir l'excuse de l'argent, la course coûte 1,6 dollar.

 

 

Le Triple Ultra Triathlon


L'Ironman (c'est le nom déposé de l'Ultra-Triathlon) ?

Pff un divertissement d'enfants. Non à moins de faire 3 triathlon on a rien prouvé.

Pour les moins matheux, ça fait : 12 km à la nage, 540 km de vélo et 126 km de course à pied.

Ca se passe à Lensahn chaque année en Allemagne. Voilà voilà...

 

 

Redbull Planica 400


Qui n'a jamais eu envie de remonter une piste de ski à l'envers ?

On sait pas si c'est très dur mais ça a l'air sympa.