La synesthésie illustrée

Publié le par Noxdeguerne

Colors Of My Name est le film manifeste du studio français CAPSUSFILMS, et traite de ce qui a amené Rimbaud et Nabokov à se droguer.

De quelle couleur est la lettre “o” ? Cela dépend probablement de quel type de “o” mais c’est sûrement quelque chose comme bleu ciel. La question peut sembler absurde, mais elle a été l’obsession de générations entières de poètes, mathématiciens et drogués.

Le concept de synesthésie peut être décrit comme “une sensation produite dans un mode de perception quand un autre mode est stimulé, lorsque par exemple un son entendu fait naître dans notre esprit une certaine couleur.” En fait, il est question d’une dimension de perception où plus rien n’est séparé, où les lettres, les nombres et les gens ont une couleur singulière.

Dès le 19ème siècle, l’écrivaine Mary Shelley et les symbolistes français comme Rimbaud et Baudelaire, puis au 20ème Vladimir Nabokov, Mondrian et Kandinsky, pour n’en citer que quelques-uns, cherchent à exprimer cette idée.

En 2015, tout peut être de l’art, et tout peut être commercialisé. Le studio CAPSUSFILMS a décidé de s’attaquer au phénomène. Le rédacteur Timothée Chevalier devait produire une bande démo, un court métrage qui résume l’identité et les valeurs du studio de production.

Il a fallu des heures des recherches pour obtenir Colors of My Name un résultat bien plus soigné qu’un simple film publicitaire.

Ce court métrage est aussi une expression de la sensibilité à l’image, au texte, à la couleur et au son. Il donne envie de voyager, mais ne dira malheureusement rien sur la vraie couleur de la lettre “o”.

 

 

Publié dans Sur la toile

Commenter cet article