L'esprit d' Orphée

Publié le par Noxdeguerne

Insula orchestra s’associe à l’agence de création visuelle Superbien pour réaliser une œuvre vidéo abstraite et onirique intitulée Orpheo’s Mind, sur un extrait d’Orfée et Eurydice de Gluck, l’aria « Che puro Ciel ».

Cet air, une des plus belles pages d’Orfée ed Eurydice, est interprété par le célèbre contre-ténor Franco Fagioli et Insula orchestra sous la direction de Laurence Equilbey.


Le travail d’Insula orchestra et de Superbien donne à cette oeuvre une double dimension : audio et visuelle. Le spectateur est transporté par cette poésie hypnotique célébrant la beauté et exprimant l’espace, la fuite du temps et le tumulte des émotions vécues par Orphée lors de sa traversée des enfers.


Le nuage suspendu au centre de ce poème audiovisuel incarne l’illumination spirituelle et l’ascension de l’esprit. La vidéo projetée sur ce nuage ainsi que la lumière diffusée en son sein y sont travaillées en tant que matières. La lumière ne vit qu’à travers le prisme du nuage dont la structure se compose de deux matériaux complémentaires : le plexiglass transparent et angulaire contrastant avec le tulle vaporeux et plus opaque. À cela s’ajoute une projection vidéo ambiante renforçant l’immersion du spectateur dans l’esprit d’Orphée. L’alliance de l’esthétisme pur de la sculpture et de la beauté de l’aria de Gluck affirme la modernité de l’ensemble tout en soutenant la poésie de l’œuvre musicale.

 

 

Publié dans Sur la toile

Commenter cet article