Le masque d'un démon Japonais

Publié le par Noxdeguerne

La similarité est frappante. Un ancien masque japonais, réapparu jeudi sur les réseaux sociaux, frappe de nombreux internautes de par sa ressemblance avec un grand aficionado de la culture nippone : Jacques Chirac.

Ou plutôt de sa marionnette au Guignol.

Selon Francetvinfo, qui a mené l'enquête, le masque n'est pas un fake mais une authentique représentation datant du 18e siècle du démon Ôbeshimi...

 

Un crâne dégarni, des paupières tombantes, un nez et un menton proéminent, et une large bouche, parcourant une machoire tout aussi large. Au premier coup d'oeil on pense tout de suite à la marionnette de Jacques Chirac aux Guignols de l'Info. Et pourtant, ce masque, qui amuse tant les internautes est un authentique masque en bois recouvert d'une couche de plâtre et teint, daté de la fin du XVIIIe siècle, rapporté par le célèbre voyageur toulousain Georges Labit d'un de ses voyages.

 

C'est le conservateur du musée Georges-Labit de Toulouse, Francis Saint-Genez, qui l'assure à FranceTvInfo :  «Le numéro d'inventaire 59 1197 correspond. Je vous confirme que nous avons un masque similaire dans nos collections».


Selon le conservateur, qui assure avoir «eu l'occasion de l'avoir entre les mains», le masque est bien connu des employés, qui l'ont très tôt comparé à la marionnette des Guignols.

Mais qui représente-t-il, en réalité ? Ôbeshimi, un démon maléfique du théâtre nô, l'un des styles traditionnels du théâtre japonais.

 

Publié dans Sur la toile

Commenter cet article